Celui qui vous court après

26 Août

Alors voilà, en ce moment vous êtes radieuse et pourtant célibataire. Vous n’avez pas de cible précise en vue. Mais vous êtes bien, vous-vous trouvez sexy en vous regardant dans le miroir, et vous ne sortez même pas de chez le coiffeur : vous êtes en pleine confiance. Et s’il vous venait l’envie d’envoyer un signal par-ci… par-là, sûre qu’un tout beau tout mignon voudrait de vous. D’ailleurs votre portable vous indique que vous venez de recevoir un message, c’est encore lui.

Lui il vous veut, c’est sur… vous pas forcément… Pas vraiment votre type physiquement, mais il a toujours les bons mots. À vrai dire, il serait surement le bon s’il allait lui faire un tour chez le coiffeur, qu’il y taille aussi sa barbe pendant qu’il y est, puis s’il pouvait y aller en footing, et revenir en vélo, prendre des muscles, et s’acheter des fringues un peu plus stylées au passage… Là vous pourriez peut-être céder. Mais seulement vous n’êtes pas là pour faire les douze travaux, et si l’on devait faire une métaphore immobilière, même s’il est bien situé vous cherchez un bien situé mais meublé. Alors impensable de signer le bail.

Mais votre portable sonne à nouveau, un nouveau message, il vous fait rire, parce qu’il est drôle et il a répondu pertinemment à votre texto, oui parce que vous aviez répondu à son dernier message. En fait vous lui répondez tout le temps. On pourrait croire que vous tentez de le charmer, mais non pas besoin il est déjà sous votre charme ; ca fait quelques mois que ce petit jeu dure entre vous. C’est votre confident, une sorte de journal intime, vous échangez vos anecdotes, vos passions, les nouvelles du moment, quelques âneries et autres devinettes comme celle qu’il tente en ce moment de vous faire deviner d’ailleurs.

Alors vous vous creusez les méninges, parce que vous voulez réussir à deviner et à lui faire cracher le morceau, un nouveau potin sur ce qui a bien pu lui arriver hier soir.

Le truc avec lui c’est qu’il vous envoie une énergie positive, et du coup, de nature polie, vous ne faites que lui renvoyer la balle en fait.

Et puis hop la balle revient dans votre camp, un nouveau message. Sauf que cette fois ci, vous ne répondrez pas aussi rapidement. Le scoop du jour est qu’il a rencontré quelqu’un hier soir. Là vous commencez à ressentir un truc bizarre à l’intérieur. Merde.

Un peu d’énervement, vous ressentez une sorte de trahison, mêlée à de la jalousie. Votre petite voix dans le crane vous suggère de vous calmer, puisqu’après tout il ne vous intéressait pas. Mais merde.

Alors voilà, aurait-il réussit à vous charmer ? Ou est-ce juste la pensée qu’il court après une autre fille que vous qui vous énerve ? Probablement un peu des deux.

Au fait, c’est quand votre prochain rendez-vous chez le coiffeur ?

Publicités

Celui qui s’est vachement bien amélioré avec le temps

7 Août

Alors voilà vous êtes comme à votre habitude chez Mélanie à discuter avec vos copines sur le mec de Rebecca, quel salaud!

-Tu sais qu’elle complexe parce qu’il lui a dit qu’elle avait des petits seins?

C’est vrai qu’il est beau, mais il ne la respecte pas et ça vous fait chier qu’elle vous voit moins qu’avant depuis qu’elle est avec lui. Et surtout c’est dur d’en parler à Rebecca parce qu’elle risque de mal le prendre, et de se fâcher avec vous; puis ce serait con elle vous a promit de vous apprendre à faire son cake aux courgettes et chèvre frais ce week-end.

Mais à vrai dire vous n’allez plus trop penser à tout cela pendant les prochaines 24 heures, parce que votre téléphone vous indique une notification.

Tiens une demande d’ami. Alors forcément c’est un peu le moment de vous la jouer Scarlett Johansson devant les copines.

-Encore un mec que je ne connais pas qui me demande en ami.

Sauf que… Ah nan, 7 amis en commun, – il vous connaît-c’est qui ? Son nom vous dit quelque chose, mais la miniature de sa photo de profil ne vous permet pas de bien distinguer.

Bref, vous verrez ça plus tard, et ce plus tard est assez tôt au final car à peine rentrée chez vous, après un petit tour aux toilettes -parce que vous avez une vessie de chat- pour pisser le Coca Light que vous avez bu chez Mélanie, vous allumez votre ordinateur.

Alors qui est cet homme mystère avec qui vous avez sept amis en commun? Que des connaissances du lycée… A l’époque où vous étiez en seconde, et puis vient la révélation.

-Ah c’est lui… mouais…

Au début vous n’arriviez pas à le remettre car il ne vous a pas laissé un souvenir mémorable. A l’époque, vous aimiez les garçons plus vieux, en terminal minimum; une fois vous avez même failli sortir avec un mec qu’était en deuxième année de FAC. Tiens qu’est ce qu’il est devenu lui d’ailleurs? Bon vous ouvrez son profil dans un autre onglet de votre navigateur: vous irez faire un tour sur son profil après avoir regardé celui de votre nouvel ami.

Et ce nouvel ami s’avère particulièrement intéressant, c’est qu’il a bien changé avec le temps: Quel bel homme!

-Oh il a fait ça comme étude? Sympa…

-Tiens-tiens il n’est pas écrit qu’il est en couple.

Et c’est parti: vous regardez ses 15 photos de profil, les 246 photos où son joli visage est tagué, son album photo « Téléchargement Mobile »; ses 3 albums de vacances intitulés (1) »Punta Cana »  (2) « Ski et fondue » (3) « Ich bin ein Berliner ». Plutôt pas mal, sous un petit filtre instagram voire canon en maillot de bain, la tablette d’abdos légèrement dessinée.

Tout ça sent très bon, et ça commence à vous faire un petit quelque chose à l’intérieur, déjà une demie heure que vous passez à l’espionner. Puis vous avez déjà visiblement plein de points en commun:  vous aussi vous aimez faire des soirées assez cool, faire des bonhommes de neige, nager dans l’eau turquoise et même que Berlin fait parti de vos prochaines destinations.

Et là vous tombez sur une photo sur laquelle il a 16 ans, puis vous vous dites qu’il n’a finalement pas tant changé, qu’il était déjà mignon. Sauf qu’à l’époque vous n’aimiez pas les Michael Cera et autre Jessie Eisenberg. Vous, c’était Ben Affleck, Josh Hartnett voire Ryan Phillippe.

Mais il est temps de rattraper le coup, vous-vous tâtez ; à lui envoyer un mot, ou un poke, ou un petit commentaire sur une photo. Vous hésitez, puis allez! C’est l’occasion de rejeter un œil sur les photos où il est craquant. Et en effet, vous craquez, vous « likez » la dite photo. Maintenant, prise au piège, vous ne pouvez pas « juste liker la photo » qu’est-ce qu’il va se dire? Il faut au moins mettre un mot? Ou si vous unlikez?  Oui mais s’il est connecté et qu’il l’a déjà vu en notification votre « like »? Bon… il faut mettre un commentaire subtile sur la photo que vous avez liké c’est la meilleure option, on est d’accord.

Et là du coup, votre oeil se pause sur les commentaires déjà postés. Et merde, une autre que vous a déjà marqué son territoire, visiblement sa copine, qui sait très bien que son mec est canon sur cette photo, a posté un truc du genre « mon amour t’es trop beau, je t’aime. Inférieur à trois ». Vous-vous contentez donc d’un simple « héhé marrant de te revoir après toutes ces années ».

Alors voilà, vous vous dites qu’en y réfléchissant vous êtes un peu dégoutée des mecs en ce moment de toute façon et d’ailleurs vous avez pas dans votre navigateur un autre onglet d’ouvert ?

Celui qui vous fait rebondir

10 Jan

Alors voilà, cette histoire est terminée, il a piétiné votre petit cœur tout mignon en mille morceaux, et pourtant vous pensez encore à lui. Parce que merde, il était quand même vachement craquant, et que votre petit cœur tout mignon… bah c’était lui.

Impossible de retourner avec lui et pourtant pas vraiment prête pour repartir à la conquête du « même mais en mieux ».

Alors il ne se passe rien… et c’est pire, c’est dur; et les larmes et ce besoin de câlin, d’être choyée, qu’il se passe quelque chose dans la culotte, de recevoir un texto et aussi pas mal d’être rassurée. C’est Dé-Ci-Dé il en faut un sous CéDéDé (CDD), il ne fera pas long feu mais il fera l’affaire. L’affaire de passer à autre chose; même s’il peut vouloir plus! Attention une première fois: Là il faut être fortiche, ne pas s’attacher. Ce mec n’est pas un petit coeur tout mignon, c’est décidé, c’est un cdd.

D’ailleurs s’il n’est pas si beau que ça… ce n’est pas grave, ça vous aidera: Un truc qui cloche sur son visage! Attention une deuxième fois: Pas vraiment moche hein, mais un détail qui jouera un rôle capital dans votre incapacité à vous projeter avec lui au-delà de la durée déterminée de votre choix.

Et Attention une troisième fois, il ne faut pas que ce détail puisse être réglé rapidement, pas un ou deux kilos en trop, pas une mauvaise coupe de cheveux. Non plutôt un truc du genre: des gencives sur les dents de devant beaucoup trop apparentes lorsqu’il ouvre la bouche… c’est pas joli, on est d’accord?

Une fois le bon candidat à portée de main, il faut le fréquenter, apprécier ce qu’il vous apporte, mais… il ne faut pas trop le voir quand même, ni même trop s’y intéresser non plus.

-Tu as un frère ou une soeur? (…) Les deux! Ah chouette.

Pas de « ils s’appellent comment? ». À la rigueur un:

-Ils ont quels âge? (…) Ah chouette.

Et c’est tout! On ne veut pas savoir comment il a pu se sentir en grandissant au sein de cette fratrie, « toujours dans l’ombre de son frère et à se chiffonner le bec avec sa soeur » non non non.

Alors voilà, ce ne sera probablement pas un relation tip-top dont vous vous souviendrez; mais qui aura pourtant son importance, car bien que chiante sur la fin, elle vous aura guérie pour repartir chercher avec votre cœur un tout mignon.